Passionnés…

Passionnés… Souvent l’équivalent d’extra-terrestres, et pourtant parfois juste synonyme de membres de la même famille pour ceux qui se reconnaissent.

Une personne qui prend la même photo au même moment, qui regarde aussi le paysage avec les yeux humides, qui partage cet enthousiasme devant quelque chose qui paraît sans intérêt particulier pour beaucoup d’autres personnes.

Ces moments où se déroulent des conversations sans mots entre semblables.

Cette photographe qui prend notre place face à la mer, ce sourire radieux donné par cette sportive qui stoppe son jogging pour admirer le levé du soleil à côté de nous, cette poignée de main échangée avec ce musicien chinois sur le bord d’un trottoir, ce regard croisé avec ce voyageur de la table d’à côté en quittant le restaurant…

Les passionnés parlent le même langage parce qu’ils n’ont justement pas besoin de parler. Ils savent. Ils partagent la même étincelle. Quelles que soient les passions.

Et quand ils se rencontrent, sans même avoir besoin de se regarder, ils se sentent moins seuls.

Ils savent alors qu’ils ne sont pas les seuls êtres bizarroïdes qui s’extasient tous les soirs sur le coucher du soleil comme si c’était la première fois qu’ils y assistaient. Ils savent que d’autres sont également tout autant enthousiasmés par une glace au parfum spécial, la visite d’un musée ou la vision d’une feuille qui tombe… Ils voient de la magie dans n’importe quelle chose sortant de l’ordinaire et parfois encore plus dans ce qui est tout-à-fait ordinaire, parce qu’ils arrivent toujours à y trouver de l’extraordinaire.

Les passionnés ont souvent l’impression d’être différents, marginaux… Ils ne rentrent pas dans les cases, ils ne font rien comme tout le monde, pour la simple raison qu’ils voient le monde d’une autre façon.

Et quand sur leur chemin, un autre passionné s’arrête pour quelques instants, c’est un instant de partage, de communion et de reconnaissance.

Comme si le monde leur offrait ce cadeau pour les encourager à continuer à être tels qu’ils sont, bizarres pour certains mais de la même famille pour quelques autres.

Continuez donc à être bizarres, passionnés et passionnants.

Même si certains ne vous comprennent pas, d’autres lisent dans votre âme… Pour eux, vous êtes une véritable bouffée d’oxygène, vous êtes extraordinaires et ils gardent grâce à vous le courage d’être eux-mêmes et de vivre cette passion.

Vous avez plus d’importance que vous ne le croyez…

Allez savoir, peut-être inspirerez-vous, ou serez-vous, le prochain Albert Einstein, Victor Hugo, Vincent Van Gogh, Jimi Hendrix… Tous ces gens « bizarres » sans lesquels la vie aurait beaucoup moins de saveur, de lumière et de magie.

Gardez votre étincelle. Vous ne savez pas quel feu elle peut allumer 😉

Mélodie Sachs.

passion

Hommage à Alicante, la ville des passionnés

Laissez vos commentaires :

2 Comments

  • mazzocchi

    Reply Reply 24 janvier 2016

    Passionnés

    Bonjour Mélie,
    J’apprécie beaucoup ton texte sur la passion, les passionnés , vaste sujet, qui suggère bien des réflexions

    Pour moi personnellement c’est une rose en hiver.Elle intensifie la vie, justifie le mot exister car de mon point de vue c’est dans la passion que nous nous sentons exister. Elle génère et accroit notre force dans la réalisation de la passion. Comme tu dis sans elle pas de grands êtres « Rien de grand ne s’est accompli de grand dans le monde sans passion »Hegel.
    C’est aussi le mouvement de l’âme que nous ne contrôlons pas
    Pour cela j’ai cherché l’étymologie du mot , qui est en latin passion ‘souffrance’ et en latin classique ‘supporté’
    La passion demande obéissance, et va souvent à l’encontre de la raison, elle veut atteindre sont but.Il faut la satisfaire. Nous en sommes souvent victimes.Nous devons être forts pour vivre harmonieusement entre sujet passionnel et raison.
    am mazzocchi

    • Mélodie

      Reply Reply 26 janvier 2016

      Bonjour et merci ^^ exactement, la passion est vraiment comme l’oxygène, si elle se raréfie on s’éteint et dès qu’elle est là nous rayonnons !
      Oui il y a souvent plusieurs significations au mot passion, pour moi ce que j’appelle la passion c’est tout ce qui nous donne de la joie et les yeux qui pétillent 🙂 la passion dont découlerait de la souffrance ou un côté irrésistible et néfaste, pour soi ou pour les autres, me paraît moins porteuse de joie et de légèreté et signifie souvent la volonté de combler un manque ou l’existence d’une situation toxique et donc des blessures à guérir pour accéder à la passion-joie, selon les spécificités et l’unicité de chaque situation évidemment 🙂

Leave A Response

* Denotes Required Field