Rencontres éphémères, Amours éternelles

Il ya les gens qu’on croise tous les jours sans même vraiment les remarquer, il y a les gens qu’on remarque mais qui passent sans qu’on ne les regrette plus que ça, … et il y a les gens qui emportent une partie de notre cœur en quelques secondes…

Ces gens qu’on rencontre le temps d’une soirée, d’une semaine, d’un mois, ou d’une seconde, ces gens qui nous donnent l’impression de les avoir toujours connus alors qu’on vient seulement de les rencontrer.

Une communion incontrôlable, profonde et instantanée qu’on ne peut ni empêcher, ni provoquer.

Des hôteliers-restaurateurs particulièrement attentionnés avec qui on a eu des conversations passionnantes et qui nous ont fait  découvrir une partie de leur vie, des amis d’amis rencontrés pendant une semaine de vacances, des gens de passage avec qui une connexion s’est créée.

Au moment de les quitter, au bout d’une soirée ou même d’heure, ce pincement au cœur, les larmes qui montent même parfois… Un attachement surprenant qu’on n’aurait pas pu soupçonner et qu’on ne s’explique pas…

Ce pincement au cœur significatif qui nous signale qu’une partie de notre cœur s’est détachée et reste avec ces personnes. Un amour simple, désintéressé, pur, sans attaches, inconditionnel et éternel.

On en reparlera au détour d’une conversation, on racontera les moments partagés, mais personne ne saisira vraiment ce qui s’est réellement passé. Cet échange, ce partage d’âmes, ce don mutuel du meilleur de soi à des inconnus qu’on ne reverra peut-être jamais, la beauté de ces relations éphémères et pourtant éternelles qui garderont un goût de douceur et de bonheur que l’on chérira probablement jusqu’à la fin de nos jours.

Parce que, bien plus que tous les biens accumulés, l’étincelle dans nos yeux  et la richesse qui donnent à la vie sa saveur viennent des souvenirs merveilleux de ces rencontres et de ces moments partagés.

Ces souvenirs que nous raconteront aux plus jeunes et qui leur donneront envie de partir à la découverte de toutes ces personnes formidables qu’ils pourront croiser au cours de leur vie.

Chérissons ces souvenirs et remercions ces personnes de passage d’avoir pris une partie de notre cœur et de nous avoir donné une partie du leur.

Et surprenons-nous toujours à espérer que ces gens rencontrés au détour d’une rue sachent un jour l’importance qu’ils ont eu dans notre vie et l’amour que nous leur portons.

Le cœur a besoin d’aimer ;-) entraînons-le !

 Mélodie Sachs.

Laissez vos commentaires :

Leave A Response

* Denotes Required Field