Qui seriez-vous dans un monde parallèle ?

John fait partie des hommes de l’ombre. Ces hommes et ces femmes dont tout le monde ou presque connaît vaguement l’existence mais dont la réalité du quotidien est tellement éloigné du nôtre que nous avons du mal à l’imaginer. Ces gens qui font rarement partie de notre cercle d’amis ou de nos contacts professionnels. Ces gens qui ont des activités peu répandues et les rendant souvent indisponibles pour la bière du samedi soir dans le pub du coin.

John, lui, passe ses samedis soirs sur une plateforme pétrolière au milieu de l’océan. Nous savons tous que cela existe. Mais ce monde est tellement éloigné de celui de la plupart des gens, que nous oublions parfois que nous vivons sur la même planète.
Oui, il y a d’autres façons de vivre que le métro-boulot-dodo habituel, les journées de travail de 8h à 18h, les trajets de la banlieue au centre-ville.
Il y a des gens qui vivent des vies que nous avons peine à seulement imaginer.
Et pourtant, quelle richesse dans cette diversité !

Que de leçons à apprendre de tous ces gens qui vivent une vie à dix mille lieues de la nôtre !

John ne connaît pas les responsabilités de la gestion de patrimoine ou les aptitudes pointues nécessaires à la conception d’un avion. Mais il connaît l’être humain. Il connaît la vie en autarcie qui fait ressortir le pire comme le meilleur de chacun, il connaît les risques au quotidien où aucune erreur n’est permise et qui modifient complètement les interactions entre les gens. Il connaît cette authenticité qui jaillit rapidement lorsqu’on vit avec un groupe de personnes dans un milieu presque hostile et complètement hors du commun.

Dans notre quotidien, nous croisons les gens, nous passons parfois une partie de notre journée avec certains, nos soirées avec d’autres, nous avons toujours la possibilité de nous cacher, de partir, de montrer uniquement ce que nous avons envie de montrer.

Mais qui seriez-vous sur une plateforme pétrolière ?

Qui seriez-vous entouré du même groupe de personnes nuit et jour dans un espace réduit duquel vous n’avez aucune possibilité de vous échapper et aucun endroit pour vous cacher ?

Qui seriez-vous loin de chez vous, loin de vos repères, loin de votre confort ? Lors des moments où vous vous retrouvez complètement démuni face au danger, face aux éléments, face à des millions de choses que vous ne contrôlez pas ?

Qui seriez-vous lors des moments de déprime et lors des moments de joie ?

Comment vous comporteriez-vous avec les gens que vous côtoyez 24h/24h, qui vous énervent parfois, que vous êtes obligé de voir tous les jours, qui sont différents de vous, mais dont votre vie dépend et dont la leur dépend de vous ?

Peut-être seriez-vous enfin vous-même 😉

Peut-être voudriez-vous hurler de frustration et de peur au début, avant de ressentir un énorme soulagement de vous débarrasser de tous vos masques, de cesser de réfléchir à comment vous comporter et de ne plus pouvoir vous passer de cette authenticité et de cette connexion avec vous-même et avec les autres.

La vie sur une plateforme pétrolière ne correspond pas à tout le monde et les agences de voyages n’organisent pas encore de séjours initiatiques dans de tels endroits pour se retrouver soi-même et apprendre à se connaître…

Mais demain matin, si vous partez travailler avec l’état d’esprit d’aller travailler sur une plateforme pétrolière, avec des collègues qui vivent les mêmes difficultés que vous, de qui vous ne pouvez pas vous cacher, dans un environnement que vous ne pouvez pas fuir et avec la nécessité de travailler ensemble pour réussir… peut-être commencerez-vous à toucher du doigt cette authenticité qui n’empêche pas les heurts mais rend les relations tellement plus enrichissantes et la vie plus simple et plus vibrante.

Cette authenticité qui donnera de la couleur à vos journées et de la vie à vos relations. Vous approfondirez votre connaissance de vous-même et des autres et vous aurez accès à des mondes que vous n’imaginez même pas et dont l’exploration vaut définitivement la peine 😉

Mélodie Sachs.

 

Laissez vos commentaires :

2 Comments

  • jocelin

    Reply Reply 14 janvier 2016

    C’est une vie de travail que je ne connaissais pas. C’est un moment beau de réflexion qui nous fait prendre conscience de la réalité a vivre avec notre prochain, notre frère, notre ami(e) de tous les jours. Merci Melie pour ce beau texte.

    • Mélodie

      Reply Reply 26 janvier 2016

      Avec plaisir. Merci pour ce beau commentaire ! Oui en effet nous vivons parfois dans des mondes différents mais pourtant tous unis et nous avons plein de belles choses à partager et à apprendre les uns des autres 🙂

Leave A Response

* Denotes Required Field